Une autre vie ...
 
  1/ Son langage  
 
  Il émet des petits bruits de mâchoire, comme si ses dents frottaient les unes contre les autres : il exprime sa satisfaction. Le lapin nain ne s'extériorise pas par la voix ! On compte 7 sons.  
 
  Il ne serait pas étonnant qu'il grince des dents en signe de souffrance.  
 
  Astuce importante : Il faut toujours parler à son lapin avant de l’attraper !  
 
 
 
  2/ Cohabitation  
 
  Le lapin aime la compagnie. La présence d’un autre lapin présente plusieurs avantages (toilette mutuelle, pas d’ennui possible).  
 
  Il est très territorial, il s'installera une certaine hiérarchie dans le groupe. Attention car les prises de positions peuvent être violentes et entrainer des blessures. Il faudra se renseigner et prendre quelques dispositions afin d'éviter un drame !  
 
  La stérilisation est indispensable pour toute cohabitation.  
 
  Par précaution, ne jamais faire cohabiter 2 mâles ni une lapine dominante et un nouveau (elle défendra son territoire et risquera de sérieusement d'abimer le nouvel arrivant).  
 
  Le lapin peut cohabiter avec d'autres animaux de compagnie comme avec un chat ou un chien, à une seule condition : que les animaux soient bien habitués l'un à l'autre. 
 
  Le mieux est quand même de les prendre en même temps, car ils découvriront l’environnement ensemble.  
 
  Si vous choisissez d’adopter un second lapin alors que votre premier est déjà là depuis un moment, alors il faut surtout prendre son temps pour faire les présentations !  
 
  Toujours faire ça dans un endroit neutre, en aucun cas sur le territoire du premier lapin ! Sinon vous risquez de les voir se battre ! Ils peuvent gravement se blesser même se tuer !  
 
  Le maître mot c’est la patience.  
 

 
  3/ Ses jeux et sorties  
 
  Le lapin nain a besoin d'un terrain de jeu à la maison. Toujours en action, il fait des bonds, se perche, détale comme une flèche, se dresse sur ses pattes arrières pour mieux voir les alentours !  
 
  Il lui faut des tunnels, des promontoires, des objets à mordiller, et aussi de la terre pour user ses griffes et creuser!  
 
  Ne laissez pas votre lapin ronger n'importe quoi !  
 
  Attention aux fils électriques, aux papiers peints, sols plastiques, plantes toxiques. 
Si vous ne pouvez pas offrir à votre lapin une vie en semi ou totale liberté, il lui faut obligatoirement des sorties quotidiennes sous surveillance. Aux beaux jours vous pouvez le sortir prendre le soleil mais attention aux variations brutales de température.  
 
 
 
  4/ Sa toilette  
 
 
  Utilisant ses dents et ses griffes pour ôter les noeuds, le lapin nain n'a qu'un souci à son réveil : faire sa toilette !  
 
  Comme il s'applique à se lécher les pattes, se frotter le museau, la tête, et se mordiller les poils du ventre !  
  Mais ses noeuds sont de vrais nids à poussière et parasites surtout s'il s'agit d'un lapin à poil long comme le lapin angora!  
 
  Pour les griffes, les yeux et les oreilles, c'est à vous de vérifier si tout va bien !  
 
 

 


 
5/ Son repas  
 
 Une alimentation non adaptée est souvent la première cause de problèmes médicaux rencontrés chez les lapins de compagnie. 
 
  L'alimentation de base : Le foin constitue la base de son alimentation. Il contient des fibres indispensables pour la digestion.  
  Aliments frais et extras : L'introduction des légumes doit se faire progressivement si votre lapin n'y a jamais été habitué. Ils doivent être donnés crus, lavés et à température ambiante.  
 
  Vous pouvez donner de l'endive, fenouil, basilic, thym, romarin, ortie, menthe, pissenlit (non fleuri), trèfle blanc, plantain, camomille, ciboulette, lin, gui, sauge  
 
  Ne pas donner de pomme de terre, choux, oseille, soja, avocat… Pas de friandise du commerce, ni de pain, ni de chocolat, optez pour des friandises naturelles comme les fruits frais. Le lapin nain adore croquer fruits et légumes, riches en vitamines : carottes (attention sucré !), concombre, feuilles de radis et pour le dessert, pommes ou poires en petits morceaux !  
 
  Ils sont sucrés, à donner en petite quantité et rarement. Pas d'agrumes.  
 
 
  L'eau ne doit jamais manquer et doit être propre.  
 
  Pour l'alimentation sèche, veillez à ne pas choisir de mélange avec d'autres graines, juste des granulés/extrudés.  
 
  Pour ces derniers, la quantité donnée doit être étudiée en fonction des besoins de l'animal. Par exemple, pour un lapin nain bélier d'1kg7 une portion de 50-60grs par jour (en plus du foin et légumes).  
 
  Le repas est servi en 1 ou 2 fois par jour !  


  6/ Sa cage  
 
  Grand minimum pour un lapin nain bélier, une cage à barreaux longueur 100 cm hauteur mini 45 cm. Avec sorties quotidiennes sous surveillance.  
 
  Placer le râtelier à l’extérieur (gain de place)  
 
  Pas de maison ou autre abri dans le genre !  
 
  L'idéal est de lui agrandir son espace en lui ajoutant un parc devant sa cage. Ca fera son plus grand bonheur. ATTENTION aux barreaux de la porte ouverte, sécurisez la.  
 
  Intérieur : La cage peut être mise par terre (attention au courant d’air au sol !) ou surélevée dans un coin tranquille. Déplacez la le moins souvent possible, cela risque de perturber et de désorienter votre lapin. 
  Extérieur : Vous pouvez héberger votre lapin à l’extérieur. Cette solution ne présente aucun inconvénient, à conditions toutefois de prendre quelques précautions supplémentaires !  
 
  Il faut faire attention aux conditions météorologiques et aux éventuels rôdeurs.  
 
  Evitez les endroits sombres et humides. Ne l’exposez pas aux vents d’Ouest !  
 
  N’oubliez pas de suffisamment le protéger contre la pluie, le vent, le soleil et le froid !  
 
  Vous souhaitez offrir une vie de liberté ou semi liberté à votre lapin, voici un lien où vous pourrez trouver tous les renseignements nécessaires : ICI  
 
  La cage doit être tenue propre. La litière doit être changée aussi souvent qu’il le faut.  
 
  Astuce : changez la cage plutôt en fin d’après midi/ soirée. Car comme vous le savez, le lapin mange certaines de ses crottes, et ce sont celles du matin ; appelées : Caecotrophes. Elles se présentent sous la forme d’une petite grappe de petites crottes molles. Ce sont les plus riches, donc indispensables à son bien être !  
 
  Vous pouvez la désinfecter avec du vinaigre blanc. Très efficace contre les taches d’urine.  
 
  La litière doit être confortable et changée aussi souvent qu'il le faut. Utilisez uniquement de la litière végétale. Vous avez le choix ! Paille, chanvre, lin, maïs concassé, granulés de bois.  
 
  En aucun cas prendre de la litière minérale pour chat (petits cailloux, sable), ni mettre du carton ou des journaux ! Elle peut provoquer une obturation des bronches ou une occlusion intestinale entrainant la mort de votre lapin nain!  
 

Copyright © 2020 - Tous droits réservés - Toute reproduction même partielle est interdite. Les textes et photos sont ma propriété (sauf si mentionné).